Le marché de la location immobilière a le vent en poupe

Une bonne année 2017 en prévision pour le marché locatif

Le marché de la location immobilière a le vent en poupe

 Le marché de l'immobilier français se porte relativement bien malgré des oppositions des professionnels du secteur à la loi ALUR (accès au logement et urbanisme rénové), qui pensaient que cette dernière allait bloquer le marché à cause des nouvelles relations propriétaires/locataires. En dépit de ces oppositions, le marché locatif privé est loin d'être en berne. Selon la banque de données Clameur qui a publié le 29 novembre une enquête réalisée auprès des gérants d'agences immobilières, le nombre de baux signés sur les dix premiers mois de l'année a progressé de 8,9% après une hausse déjà significative de 11,5% en 2015.

 Cela peut s'expliquer par une hausse de la mobilité des locataires qui culmine quant à elle à 33%. Ce qui signifie qu'en moyenne un appartement sur trois a changé d'occupant dans les douze derniers mois. D'après Michel Mouillart, rédacteur de l'étude et économiste « Cela est significatif d'une hausse de la démographie mais aussi d'un meilleur moral des ménages qui pensent à changer de logement mais aussi à acheter ».

 Tout ceci couplé à de faibles taux d'intérêt, à un nombre de transactions en forte hausse et à une augmentation modérée des prix des logements, laisse présager une année 2017 sous les meilleurs auspices pour le secteur de l'immobilier. La seule crainte serait éventuellement celle d'une pénurie de biens à louer à Paris et à Lille tout particulièrement. Notamment à cause d'un taux de constructions faible qui s'explique par un manque de place évident ou par le développement croissant de locations saisonnières avec Airbnb notamment.

 

 Source : Le Monde.fr